Le Mythe de Gaïa Index du Forum
Le Mythe de Gaïa
Saga fantastique pour la jeunesse
 
Le Mythe de Gaïa Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: Les cosmo-stoppeurs ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Mythe de Gaïa Index du Forum -> Les chroniques du lutin -> Anecdotes
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
lutin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 04 Fév 2011
Messages: 9
Localisation: sur un nuage

MessagePosté le: Ven 18 Fév - 16:39 (2011)    Sujet du message: Les cosmo-stoppeurs Répondre en citant

Comme je vous l'ai dit, j'ai beaucoup voyagé dans l'univers. Les mondes habitables sont assez nombreux mais ils ont le fâcheux défaut d'être très éloignés. Voyez-vous, il n'est pas facile de se déplacer avec les lignes élémentaires dans l'espace, ce qui rend très souvent le voyage très long. Ansi pour un séjour d'une de vos semaines, je passe un dixième de paquet d'années à errer dans les immensités noires.

Pour les axes de voyage très empruntés il existe des raccourcis, des sortes de bouches communicantes réglées sur un champ cosmo... Bref, je crois que vous êtes en retard d'au moins deux paquets d'années pour tenter de comprendre ce que j'essaie de vous expliquer. Je ne suis même pas certain que le mot apparaisse un jour dans le livre de poche que vous appelez dictionnaire. Pour faire court, de puissants créateurs sont parvenus à créer des accélérateurs dans l'espace, ce qui réduit de beaucoup les durées de certains voyages.

Peu d'êtres empruntent les axes non tracés, la majorité utilise les réseaux rapides. Mais certaines espèces, comme les kilix et les corayes possèdent des adaptations spaciales. Elles utilisent très mal les lignes élémentaires mais je dois reconnaître qu'elles sont championnes de vitesse dans le vide.

C'est à cause d'elles qu'on ne peut pas voyager tranquille dans l'espace. Car la plaie de cet univers, ce ne sont pas les moustiques comme vous semblez le croire, mais les cosmo-stoppeurs.

Vous allez comprendre. Les cosmo-stoppeurs sont des individus que vous nommeriez parasites. Ils sont issus de toutes les espèces, et sont dotés d'une intelligence inférieure. C'est ainsi qu'ils entreprennent des périples bien trop pénibles pour eux, et qu'on les retrouve sur son chemin parce qu'ils ne peuvent plus avancer. S'ils se contentaient d'attendre patiemment de finir de compter les étoiles, ça passerait. Mais ce sont de véritables sangsues, qui s'accrochent à tous les voyageurs assez innoncents pour s'arrêter. Comme les kilix et les corayes se déplacent souvent par les voies non officielles, ils savent qu'ils pourront être repêchés.

Moi qui viens de ma petite planète blanche, je ne connaissais pas ces individus. Aussi l'ai-je amèrement regretté lorsque j'ai rencontré mon premier cosmo-stoppeur. Xkhiugtd. Je crois que dans votre langue son nom ressemblerait à ça. Une espèce bavarde et sans retenue, qui vous harcèle de questions jusqu'à l'épuisement. Au bout d'un an, j'ai cessé de répondre poliment et j'ai tenté de m'en débarrasser. L'avantage avec les cosmo-stoppeurs, c'est qu'ils vont très bien par deux. J'ai lâché la pipelette en compagnie d'une montagne du nom de Xorra.

Malgré mon attention, j'en rencontrai d'autres sur mon chemin. Etant donnée la diversité de ces parasites, j'ai pu les classer en plusieurs catégories. Je ne pense pas que vous ayez à en rencontrer de sitôt, mais ne sait-on jamais, j'ai appris que vos astronotes avaient appris à voyager autour de votre planète bleue, peut-être que dans quelques paquets d'années mes informations serviront.

La première catégorie est celle que je viens de citer. Les Pipelards. Espèces très dangereuses pour la santé mentale. A déconseiller pour les jeunes de moins de 12 siècles.

Les Cabochards.
Assez violents. Se servent de leur physique avantageux pour attirer les voyageurs. Remarque : éviter de leur proposer des sucreries. L'état de leurs dents est un sujet assez tabou. Je ne le savais pas...

Les Flemmards.
Se trouvent à proximité des planètes. Pas problématiques à l'arrivée. A éviter de toute urgence à la sortie. Ces individus se lassent très vite de leur voyage se laissent dériver autour de leur planète natale, où ils tentent d'attrapper ceux qui en repartent.

Les Ximits.
Pas vraiment des cosmo-stoppeurs, mais s'amusent à jouer des tours aux vogageurs. Se déplacent souvent en groupe. J'ai fait une partie de football avec eux... J'en ai encore mal à la tête en y repensant.

Les Accrocheurs.
Sont prêts à tout pour se faire tracter par les autres. Signe distinctif : ils ne sont repérables qu'au dernier moment, lorsqu'ils sont tellement aggrippés à vous que vous ne pouvez plus vous en défaire. Donc si vous en repérez un... dommage pour vous. Deux fois... Je me suis fait avoir deux fois... Par le même qui voulait faire un aller-retour entre deux galaxies voisines. Depuis, j'ai appris à développer mes visions prémonitoires.

Les Gêneurs.
De loin mes préférés. Avec eux pas besoin de se baggarer, pas besoin de parler, ni même de se fatiguer. Mais si vous pouviez éviter de les avoir sur votre route, ce serait mieux pour vous. J'ai perdu deux siècles à la recherche d'une étoile qu'un de ces bougres cachait. Souvent dans un état physique essoufflant, ils se reposent sur les objets en lévitation dans l'espace. Selon l'espèce, ils peuvent également les avaler s'ils ont faim. Si si, je vous assure...

Les Détrousseurs.
Pas besoin d'explication, je crois que vous avez compris. Ma seule possession était un magnifique ensemble en tissu épais de Kavar. Depuis, je ne me promène plus qu'en pagne.

La liste est encore longue, étant donnée l'immensité de l'univers je suis certain de ne pas tous les connaître. Mais je vous ai cité ici les plus courants. A l'avenir, soyez prudents lorsque vous voyagerez dans l'espace. Prenez les transports, c'est plus sûr...


_________________
J'ai passé mes premiers milliards d'années sur ma planète. J'ai parcouru l'univers pendant quelques siècles. J'ai erré sur la Terre plusieurs mois. A présent, je rêve d'évasion...


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 18 Fév - 16:39 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Mythe de Gaïa Index du Forum -> Les chroniques du lutin -> Anecdotes Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
onyx © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com